WILLAEY Alphonse, Charles

Né le 3 août 1842 à Bruxelles (Belgique) ; demeurant à Paris, 8, passage ou impasse Tragère (Traéger, XVIIIe arr. ?) ; cordonnier ; communard.

Il était célibataire. Pendant le 1er Siège, il fit partie de la 4e compagnie de marche du 168e bataillon de la Garde nationale ; il continua son service « par sympathie pour la Commune ». Le 6 avril 1871, il alla à Neuilly ; il prit part à l’engagement qui eut lieu le lendemain au pont de Neuilly. Le 20 mai, il alla à Passy, porte de la Muette (XVIe arr.). Il rentra le jour même chez lui où il fut arrêté trois jours plus tard.
Il avait la réputation d’être ivrogne. Condamné, le 3 mai 1872, par le 26e conseil de guerre, à cinq ans de détention, il obtint la remise de sa peine le 24 juillet 1875.
Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73011, notice WILLAEY Alphonse, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/760. — Arch. Min. Aff. étrang. Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément