WILMS Jean-Baptiste

Né le 2 avril 1813 à Malines (Belgique) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de 4 enfants. D’après la police belge, Wilms aurait servi la Commune de Paris comme simple garde au 61e fédéré. Il aurait quitté Paris (peut-être après avoir été blessé au combat) quelques jours avant l’entrée des troupes régulières.
D’abord réfugié à Londres chez un tailleur d’habits d’origine hollandaise résidant Ink Street (tandis que sa famille était restée à Paris), il regagna ensuite la Belgique. En juillet 1873, il arriva à Bruxelles venant de Malines. Un rapport de police en date du 14 avril 1874 apportait à son sujet les précisions suivantes : « Porte la marque d’une blessure et en est fier. Après avoir habité la France pendant 35 ans, a dû s’expatrier mais se tient prêt à recommencer [la révolution] quand le moment en sera là. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73024, notice WILMS Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 octobre 2020.

SOURCES : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément