WITTEMANN Jean-Baptiste

Né le 21 février 1844 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ; « potier de terre » ; communard.

Il était marié. Il avait été condamné à deux mois de prison pour rixe (sans date).
Garde, pendant le Siège et la Commune de Paris, à la 2e compagnie de marche du 21e bataillon, il combattit sur des barricades. Les Prussiens le firent prisonnier, porte de Romainville.
D’après le commissaire de police du quartier de la Sorbonne (Ve arr.), il avait une mauvaise conduite (ivrogne) et une mauvaise moralité. Il fut condamné, le 15 avril 1872, par le 20e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73042, notice WITTEMANN Jean-Baptiste, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 28 octobre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/761.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément