WOLFFERS (De) Alfred, Charles, Daniel, Édouard, dit Van-den-Place ou Van-den-Blas

Communard, adhérent de l’AIT.

Fils de Wolffers François, Alfred, baron de Mansfeld, et de Joséphine Van-den-Place, Alfred, Charles, Daniel, Édouard naquit à Bruxelles le 2 janvier 1841. Sculpteur-ciseleur, il fut chef de bataillon aux Turcos, sous la Commune de Paris, et appartint à l’Internationale.
Son dernier domicile connu avant 1871 était, 1 ou 3, rue Sainte-Anne, à Paris, Ier arr.
De Wolffers se maria à Lyon le 17 juin 1865. Dans cette ville, il fut condamné, le 28 septembre 1867, à quatre mois de prison et 100 f d’amende pour « complicité d’adultère ».
Il se rendit alors en Angleterre et ne rentra en France qu’après le 4 septembre 1870 pour s’enrôler « aux francs-tireurs de la Meuse ». Il aurait ensuite déserté ; il appartint comme chef de bataillon aux Tirailleurs de la Commune.
Par contumace, le 10e conseil de guerre le condamna, le 23 novembre 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée.
Réfugié à Londres, il fit partie du groupement blanquiste « La Commune révolutionnaire ». « Le 29 mai 1872, il a assisté comme membre du Conseil général de l’Internationale à la séance qui a été tenue à Londres ».
Nous reproduisons là les renseignements fournis par le dossier contumax, mais il convient de noter que le nom de De Wolffers ne figure pas parmi les membres du groupe « La Commune révolutionnaire » en juin 1874 (cf. la brochure aux Communeux) et que nous n’avons pas connaissance qu’il ait fait partie du Conseil général de l’Internationale.
« Il serait décédé, croit-on », en Angleterre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73060, notice WOLFFERS (De) Alfred, Charles, Daniel, Édouard, dit Van-den-Place ou Van-den-Blas, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/863, n° 6008 et BB 27. — Arch. Min. Guerre, 10e conseil, n° 630. — Arch. PPo., listes de contumaces et listes d’amnistiés. — Murailles... 1871, op. cit., p. 529.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément