WOLOWSKI Alexandre

Né le 9 janvier 1836 à Berne (Suisse) ; compositeur de musique ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

« Aide de camp de Dombrowski qui l’avait nommé commandant d’état-major, Wolowski s’est vanté d’avoir accompagné partout Dombrowski jusqu’au jour où ce dernier est tombé à la barricade du boulevard Ornano (XVIIIe arr.) ».
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 1er avril 1872, à la déportation dans une enceinte fortifiée. Il n’avait encouru antérieurement aucune condamnation.
En Nouvelle-Calédonie, Wolowski se conduisit « assez bien » et donna des leçons de musique à quelques-uns de ses camarades. En proie à des rhumatismes, il ne pouvait se livrer « à aucun travail pénible ».
Il fut gracié le 15 janvier 1879 et rentra par la Loire.
Il était célibataire.
Voir Wroblewski W.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73063, notice WOLOWSKI Alexandre, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 29 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/826, n° 10271. — Arch. Min. Guerre, 3e conseil. — Arch. PPo., listes d’amnistiés.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément