WYCKAERT Ferdinand

Né le 30 octobre 1849 à Gand (Belgique) ; peintre en bâtiment ; communard.

Ferdinand Wyckaert se fixa en France en 1868 et travailla d’abord à Lille, puis à Roubaix. Durant la guerre franco-prusienne, il retourna en Belgique. Après la cessation des hostilités il gagna Paris, où il arriva début mars 1871. Engagé volontaire comme garde au 241e fédéré, il servit en divers endroits avant de tomber malade. Il prétendit avoir quitté Paris le 15 mai.
Le 3e conseil de guerre le condamna le 10 janvier 1872 à 10 ans de bannissement. Rentré en Belgique, Wyckaert se fixa à Gand (où il se maria le 24 mai 1876), avant de quitter sa ville natale pour Quaregnon le 24 mai 1891. Il avait été gracié le 29 mai 1879, sous condition d’expulsion.
Voir Zingé F.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73078, notice WYCKAERT Ferdinand, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 octobre 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/867. — Arch. Min. Aff. étrang. Belgique, 119 II. — F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément