GIRIBONE Joseph, Marius

Par Antoine Olivesi

Né le 9 mars 1912 à Martigues (Bouches-du-Rhône), mort à la Pennes-sur-Huveaune (Bouches-du-Rhône) ; technicien dans l’industrie chimique ; syndicaliste, militant communiste et mutualiste des Bouches-du-Rhône ; volontaire en Espagne républicaine ; résistant.

Fils d’un cultivateur et d’une ménagère, technicien dans l’industrie chimique avant la guerre, Joseph Giribone était, à l’époque du Front populaire, militant syndicaliste et communiste à Marseille.

Il combattit dans les Brigades internationales en Espagne puis dans la Résistance en France, sous l’Occupation. Il était le responsable des milices patriotiques dans les Bouches-du-Rhône et il dirigea notamment la manifestation du 1er juillet 1944 à Marseille contre les Allemands.

Il fut secrétaire de l’UL-CGT de Marseille en 1945.

Mutualiste, responsable de l’Union confédérale des retraités, Joseph Giribone était en 1976 président de l’Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR) pour les Bouches-du-Rhône.

Il s’était marié le 25 janvier 1949 à Marseille avec Antonie Bonato et le 6 octobre 1963, dans la même ville avec Odile Arene.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73289, notice GIRIBONE Joseph, Marius par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 13 août 2009, dernière modification le 20 novembre 2009.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : La Marseillaise, 8 septembre 1974, 5 avril 1975 (photo). — Renseignements communiqués par Henri Peyrot, Pierre Emmanuelli* et Frédéric Roux-Zola. — État civil de Martigues.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément