GIRODIT Maurice, Prosper

Par Claude Pennetier

Né le 12 septembre 1893 à Pierrefitte-sur-Seine (Seine, Seine-Saint-Denis), mort le 26 mai 1976 à Ézanville (Seine-et-Oise, Val-d’Oise) ; artisan mécanicien ; militant communiste ; conseiller municipal de Pierrefitte (1929-1935, 1945-1947).

Fils d’un ajusteur et d’une journalière, Maurice Girodit, artisan mécanicien, fut candidat communiste lors des élections municipales de 1929 dans sa commune natale sur la liste d’Albert Richard*. Élu le 12 mai en 3e position sur 23, il fut désigné comme premier adjoint. Il ne se présenta pas sur la liste doriotiste du maire sortant en mai 1935. Après la guerre, il retrouva son siège de 1945 à 1947 où il occupa la fonction de deuxième adjoint.

Marié le 4 novembre 1916 à Montrouge (Seine, Hauts-de-Seine) avec Germaine Gizou, orthopédiste, père de deux enfants nés en 1918 et 1928, il habitait un pavillon. Il se retira à Ézanville où il mourut le 26 mai 1976. Il était décoré de la Croix de guerre et titulaire de la Médaille militaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73294, notice GIRODIT Maurice, Prosper par Claude Pennetier, version mise en ligne le 13 août 2009, dernière modification le 14 août 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — État civil de Pierrefitte, de Montrouge et d’Ézanville. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément