BIHARI Paul, dit BIRO

Par Daniel Grason, Claude Pennetier

Né le 24 novembre 1906 à Bihar (Hongrie) ; militant communiste hongrois en France ; membre de l’Œuvre de secours aux enfants.

Fils de petits commerçants ruinés par la guerre, Paul Bihari fréquenta le lycée de Budapest puis travailla dans la boutique d’un de ses frères, de 1921 à 1925, puis dans un grand magasin d’habillement jusqu’en 1931. Venu en France à cette époque, il fut fourreur dans un petit atelier de Fontenay-sous-Bois (Seine, Val-de-Marne) et milita dans les organisations de masse hongroises. En janvier 1933, il entra à la sous-section hongroise du Parti communiste. Il fut secrétaire du groupe hongrois de la fourrure et délégué au comité intersyndical hongrois de Paris. De 1934 à 1939, il travailla pour la Compagnie Franco Canadienne des Fourrures et Pelleteries 15 rue de Paradis (Xe arr.). Il demanda en vain à plusieurs reprises la nationalité française, demeura 83 rue du Faubourg Saint-Denis puis au 1 rue d’Enghien (Xe arr.). Il était en relation avec le comité international d’aide au peuple espagnol 1 cité Paradis (Xe arr.) et le Secours populaire de France 97 rue Lafayette à Paris (IXe arr.).

Il fit la connaissance d’Anne Szalai, née le 21 mars 1920 à Budapest, ils se marièrent le 18 octobre 1939 en mairie du XVIIe arrondissement. De juin à août 1940 il travailla pour des particuliers à son domicile. Le couple habita en octobre 1940 au 25 rue d’Enghien avec Ana sœur de Paul Bihari et son mari Albert Hazai. Engagé volontaire, Paul Bihari fut mobilisé le 21 octobre 1939 au 2ème Régiment de Marche des Volontaires Étrangers (RMVE) au camp de Barcarès (Pyrénées-Orientales). Il fut réformé définitivement le 21 décembre 1939 par la Commission siégeant à Perpignan. Pendant la guerre, avec son épouse, il milita à l’Œuvre de Secours aux enfants (OSE) qui sauva ne nombreux enfants Juifs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73321, notice BIHARI Paul, dit BIRO par Daniel Grason, Claude Pennetier , version mise en ligne le 15 août 2009, dernière modification le 2 mai 2015.

Par Daniel Grason, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. RGASPI, 495 270 1166, autobiographie de 1933. – Arch. PPo. 1W 0715. – Site internet CDJC cote CCCLXXIV-9.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément