BLÉRIOT Marcel

Par Daniel Grason

Né le 4 juin 1900 à Reims (Marne), mort le 26 juillet 1946 ; couvreur, riveteur , militant communiste de Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) ; syndicaliste CGT ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’une journalière, Marcel Blériot, membre du PCF et de la CGT, était couvreur et riveteur. Domicilié 12 bis, Avenue Joffre à La Garenne-Colombes (Seine, Hauts-de-Seine), il était marié et père de deux enfants, il partit en Espagne le 2 juin 1937.

Plombier à la Garde nationale d’Albacete, chargé d’aller à Valence chercher de l’outillage, il vécut une huitaine de jours sur place, en réglant des dépenses personnelles avec l’argent qui lui avait été confié.

À son retour à la base d’Albacete, il fut établi qu’il avait dépensé la moitié des cinq cents pesetas pour son propre usage. Il fut muté à la XIVe Brigade internationale "La Marseillaise" ou à la XVe Brigade selon les sources. Il fit l’objet d’une note du Service d’investigation militaire (SIM) pour « malversations ». Son nom figura sur la « liste des volontaires indisciplinés ».

Il fut rapatrié le 12 novembre 1938 à Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73335, notice BLÉRIOT Marcel par Daniel Grason, version mise en ligne le 15 août 2009, dernière modification le 29 octobre 2021.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. RGASPI, Moscou, 545/6, RGASPI 545.6.44, RGASPI 545.6.1046, BDIC Mfm 880 2 bis, RGASPI 545.6.1084, BDIC Mfm 880/6. — Arch. AVER (liste de rapatriés, Choisy-le-Roi).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément