JOUVIN Yvonne [née POULAIN]

Par Jean-Pierre Besse

Née le 13 septembre 1906 à Caen (Calvados), morte le 21 août 1995 à Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) ; militante communiste de Seine-Inférieure (Seine-Maritime) ; résistante dans l’Oise ; secrétaire départementale de l’Union des femmes françaises (UFF) de l’Oise à la Libération.

Yvonne Poulain était la fille d’un charretier et d’une couturière. Titulaire du certificat d’études primaire, elle arriva à Grand-Quevilly (Seine-Inférieure, Maritime) au début des années 30 avec son mari Louis Jouvin, employé sur les lignes aux PTT, militant communiste et maire de Grand-Quevilly de 1945 à 1947 et éleva ses deux enfants.

Yvonne Jouvin adhéra au Parti communiste en 1936 puis participa très tôt avec son époux à la reconstitution clandestine du PC à Grand-Quevilly puis à la Résistance. Elle organisa en avril 1942 une manifestation de femmes en faveur de l’amélioration du ravitaillement. Après l’arrestation de son mari, Yvonne Jouvin fut envoyée dans l’Oise où, sous le pseudonyme de Claire, elle fut responsable des groupes de femmes d’où sortit l’UFF puis dans la Somme, pseudo Camille, où elle assura le ravitaillement des maquis.

De la Libération du département de l’Oise en septembre 1944 jusqu’à la fin de l’année, Yvonne Jouvin anima des réunions publiques en temps que secrétaire départementale de l’Union des femmes française (UFF).
Elle retourna très vite à Grand-Quevilly où elle continua sa vie de militante communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73432, notice JOUVIN Yvonne [née POULAIN] par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 août 2009, dernière modification le 31 août 2015.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Renseignements fournis par son fils Pierre (juin 1996). - Souvenirs de résistants isariens. - Paris-Normandie, 25 août 1995.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément