AUDOINE Pierre, Edmond

Par Annie Pennetier

Né le 11 février 1881 à Moutier-d’Ahun (Creuse), mort le 16 octobre 1949 à Moutier-d’Ahun ; artisan coiffeur ; socialiste SFIO de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Pierre Audoine devant sa boutique, à Val Pompadour, en 1933 (de droite à gauche : sa femme, Pierre Audoine tenant son fils, trois employés et sa fille).
Pierre Audoine devant sa boutique, à Val Pompadour, en 1933 (de droite à gauche : sa femme, Pierre Audoine tenant son fils, trois employés et sa fille).
[Cliché fourni par Michel Audoine]

Pierre Audoine, fils d’un garçon meunier, effectua son service militaire en Algérie de novembre 1902 à octobre 1905. Rappelé à l’armée en août 1914, il fut réformé en mars 1916 par une commission du département du Rhône.

Il fut artisan coiffeur à Alfortville (Seine, Val-de-Marne) puis créa le premier salon de coiffure du quartier du Val Pompadour à Valenton. Dans ce rectangle de terrains excentré, loti à partir de 1914, des gens de condition modeste firent construire après la guerre, pour certains à l’aide de leur prime de démobilisation.

Il dirigea la liste socialiste SFIO aux élections partielles de septembre 1933 et au scrutin de mai 1935 à Valenton, en concurrence avec la liste ouvrière prolétarienne de Vincent Bureau, ancien communiste devenu indépendant, et la liste communiste de Paul Benoit. Il fut, en 1932, l’un des créateurs du très actif patronage laïque du quartier du Val Pompadour, creuset de la vie associative valentonnaise.

Marié le 31 mars 1924 à Moutier-d’Ahun avec Marie, Louise Jamot, le couple eut deux enfants. Son fils portant le même prénom, Pierre Audoine, coiffeur puis tourneur, fut conseiller municipal de Valenton, de 1959 à 1965 au titre du PSA puis du PSU.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73463, notice AUDOINE Pierre, Edmond par Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 août 2009, dernière modification le 21 février 2010.

Par Annie Pennetier

Pierre Audoine devant sa boutique, à Val Pompadour, en 1933 (de droite à gauche : sa femme, Pierre Audoine tenant son fils, trois employés et sa fille).
Pierre Audoine devant sa boutique, à Val Pompadour, en 1933 (de droite à gauche : sa femme, Pierre Audoine tenant son fils, trois employés et sa fille).
[Cliché fourni par Michel Audoine]

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1. — Association de recherches et d’études de Valenton, Valenton des origines à nos jours, 1987. — État civil de Moutier-d’Ahun. — Entretien avec son petit-fils, Michel Audoine, 2009.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément