PIZZOL Mario, Domenico

Par Annie Pennetier

Né le 27 septembre 1925 à Capdrot (Dordogne), mort le 4 juin 1999 à Valenton (Val-de-Marne) ; déporté ; musicien ; cadre au Gaz de France ; militant communiste de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Ses parents, émigrés italiens arrivés en France en 1923 et hostiles à Mussolini, étaient métayers en Dordogne. Réfractaire au STO, Mario Pizzol entra dans un réseau de Résistance en 1942. Il fut arrêté au cours d’une mission le 21 mai 1944. Les Allemands le frappèrent et l’internèrent à Agen (Lot-et-Garonne) puis à Compiègne (Oise) avant de le déporter à Dachau le 20 juin 1944. Il fut rapatrié en France le 3 juin 1945.

Musicien depuis son plus jeune âge, accordéoniste, il créa dans le Sud-Ouest un orchestre musette "Mario et ses mélomanes", Gisèle (1928-2004), son épouse depuis 1948, était la chanteuse du groupe et aussi la batteuse. En 1957, embauché par Gaz de France, le couple s’installa à Valenton où Mario Pizzol fut un actif militant communiste. La musique ne le quitta pas. Il fit créer en 1964, par la municipalité communiste (dirigée par Julien Duranton) une école de musique dans laquelle il enseigna. En 1966, après avoir constitué un groupe d’accordéonistes, il créa la Fanfare de Valenton, sa fille Christiane conduisant la troupe des majorettes.

En 1996, il succéda à Julien Lavenot comme président du Comité d’entente des anciens combattants.Il venait témoigner de sa déportation dans les écoles et le collège Joliot-Curie de Valenton où son fils Patrice enseigna la musique et accompagnait les visites scolaires.

Décédé en 1999, il fut enterré à Valenton.
Une allée du Parc de la Libération porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73496, notice PIZZOL Mario, Domenico par Annie Pennetier, version mise en ligne le 23 août 2009, dernière modification le 17 mars 2016.

Par Annie Pennetier

SOURCES : AREV, Valenton, l’origine du nom de ses rues, p. 218-219, Valenton, 2006.— Témoignages.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément