GOMBERT Gaston, Henri

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 16 avril 1903 à Bailly (Seine-et-Oise), mort le 15 août 1965 à Poissy (Seine-et-Oise, Yvelines) ; employé de banque ; conseiller municipal de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis).

Fils d’un jardinier et d’une couturière, Gaston Gombert, employé de banque puis commerçant, fut élu conseiller municipal de Saint-Denis lors des élections complémentaires du 20 juin 1937. La liste du Front populaire dont il fit partie avec Auguste Gillot, Fernand Grenier, Jean Parré et Jules Trémel avait battu les candidats soutenus par la municipalité doriotiste. Gaston Gombert était président de l’Union des petits commerçants de Saint-Denis.

Sympathisant du Parti communiste, un rapport préfectoral le qualifiait cependant de socialiste SFIO en 1939, il ne fut donc pas déchu avec les conseillers communistes au début de l’année 1940. Mobilisé, fait prisonnier, il fut nommé conseiller municipal le 13 avril 1942 par le gouvernement de Vichy (au titre des prisonniers de guerre) et appartint, toutefois, à la Libération, à la délégation spéciale (conseil municipal provisoire) désignée par l’arrêté préfectoral de novembre 1944.

Marié le 11 juillet 1925 à Gennevilliers (Seine, Hauts-de-Seine) avec Georgette Héloir, caissière, Léon Gombert tenait une petite épicerie avec sa femme au 40 rue de Montmorency. Il s’installa à Poissy, sans doute après 1945, où il reprit un commerce.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73502, notice GOMBERT Gaston, Henri par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 23 août 2009, dernière modification le 10 février 2014.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — État civil de Billy et de Gennevilliers. — 4e conférence de la section communiste de Saint-Denis, 4-5 décembre 1937, Pierrefitte, 16 p. — Jean-Paul Brunet, thèse, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément