BOURGEOIS Louis, Eugène

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 7 juillet 1894 à Ham (Somme), mort le 2 août 1974 à Créteil (Val-de-Marne) ; artisan zingueur-couvreur ; conseiller municipal socialiste d’Orly (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un ferblantier et d’une repasseuse, lui-même plombier et ferblantier puis artisan zingueur-couvreur, Louis Bourgeois fut élu conseiller municipal socialiste SFIO d’Orly (Seine, Val-de-Marne) le 12 mai 1935, sur une liste dirigée par le communiste Fernand Dusserre.

Il apparaît sur le registre de trésorerie de la section socialiste en avril 1932 comme acheteur de billets de soutien et en 1935-1937, puis en 1944-1946.

Les listes nominatives du recensement de 1936 indiquent qu’il habitait avec son épouse, ses six enfants (1921, 1922, 1925, 1932, 1933, 1934) et sa mère, veuve.

Membre du conseil municipal provisoire (nommé
par l’arrêté du 27 octobre 1944) sous l’étiquette SFIO
la Libération, il fut réélu conseiller le 29 avril 1945.
Marié le 10 avril 1920 à Saint-Ouen (Seine) avec Germaine Derlon, couturière, Louis Bourgeois mourut le 2 août 1974 à Créteil (Val-de-Marne). Il était toujours domicilié à Orly.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73522, notice BOURGEOIS Louis, Eugène par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 24 août 2009, dernière modification le 25 août 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 et Versement 10451/76/1. — Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, Itinéraires orlysiens. Les militants de l’entre-deux-guerres, Editions de L’Atelier, 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément