LARROUR Jean, Pierre, Marie

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 22 mai 1892 à Ploaré, commune aujourd’hui rattachée à Douarnenez (Finistère), mort le 9 octobre 1950 à Choisy-le-Roi (Seine, Val-de-Marne) ; conducteur de machines ; militant communiste et syndicaliste CGTU ; conseiller municipal de Choisy-le-Roi.

Fils d’un manœuvre, Jean Larrour, conducteur de machines à la compagnie des Eaux de Choisy-le-Roi, était, en 1935, secrétaire de la cellule communiste (n° 476) et un des animateurs du syndicat CGTU des Eaux avec J. Ray (de Choisy-le-Roi), Perrin (de Méry-sur-Oise) et Simonin (de Neuilly-sur-Marne).

Domicilié lui-même à Choisy-le-Roi, il fut élu conseiller municipal le 5 mai 1935 avec une minorité communiste dans la première section.

Jean Larrour fut désemparé par le Pacte germano-soviétique, mais ne vota pas sa condamnation avec le conseil le 19 septembre 1939. Lui et Auguste Gallou* s’en expliquèrent le lendemain dans une lettre : « Nous sommes pleinement d’accord pour apporter notre hommage aux armées françaises, à la Nation française et aux armées polonaises en lutte contre le fascisme et souhaiter la victoire finale […] Quant à la question russe, nous ne pouvons prendre position et ne pouvons croire à pareille félonie, nous attendons des éclaircissements plus amples et serons alors d’accord pour reconnaître que la Russie a réellement trahi, c’est pourquoi nous ne prenons pas part au vote et nous abstenons pour le moment ; nous sommes prêts à répondre, comme la majorité des citoyens à l’appel du pays et lutter de toutes nos forces contre Hitler et son régime et ceux qui lutteront avec lui, étant français avant tout. »

Il fut néanmoins déchu de son mandat le 15 février 1940 par le conseil de préfecture pour appartenance au Parti communiste et interné administrativement le 5 mars 1940 puis déporté en Algérie.

Revenu à Choisy à la Libération, Jean Larrour appartenait toujours au Parti communiste mais n’y joua aucun rôle. Il épousa le 20 mars 1945, dans la commune, Marie-Anne Sautejan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73605, notice LARROUR Jean, Pierre, Marie par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 27 août 2009, dernière modification le 27 août 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10411/64/2 et 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. PPo. 101. — Arch. Fédération CGT de l’Énergie (communiqué par R. Gaudy). — Arch. Com. Choisy-le-Roi. — Témoignage d’André Grillot. — Renseignements recueillis par Michèle Rault. — État civil de Ploaré et Choisy-le-Roi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément