BAHEU Paul

Par Julien Cahon, complété par Philippe Pauchet

Né le 12 septembre 1899 à Beaurainville (Pas-de-Calais), mort en déportation le 18 septembre 1942 à Auschwitz Birkenau ; cheminot ; militant communiste et syndicaliste dans la Somme ; résistant ; conseiller municipal de Longueau.

Paul Baheu entra aux chemins de fer à Longueau en 1922. Il adhéra au syndicat CGTU et au PCF. Militant actif, il fut délégué du personnel, conseiller municipal à Longueau et un résistant de la première heure.
En septembre 1939, alors que le PCF était interdit, il participa à la distribution de tracts et de journaux clandestins. En mai 1941, il donna son adhésion à Armand Duvivier qui l’intégra à l’OS. En 1942 il rejoignit la 1ère Compagnie FTPF. Sa profession lui permit de saboter les panneaux de signalisation à Amiens et Longueau. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1942 il participa au sabotage d’une grue de 32 tonnes et du pont de roulement du dépôt d’Amiens. Le 7 mai 1942, il fut arrêté à son domicile, le même jour que d’autres cheminots et condamné à une peine de prison. Dirigé sur Compiègne, il fut l’un des « 45 000 » du convoi du 6 juillet 1942 composé de 1 170 hommes à destination d’Auschwitz Birkenau.

Fidèle à son engagement et son parti, il paya de sa vie ce dévouement, comme son ami Jean Catelas, qui dans une de ses dernières lettres, le 22 septembre 1941 à la prison de la Santé, le fit « gardien de sa mémoire et de son passé ». Déporté le 6 juillet 1942 à Auschwitz Birkenau (matricule 45189), il y mourut le 18 septembre 1942
À Amiens, rue Vion où il habitait avant la guerre, une plaque porte son nom. Père de cinq enfants, ses deux premiers fils, Noël et Émile Baheu, furent du même combat. Émile, déporté à Buchenwald, en revint très diminué.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73653, notice BAHEU Paul par Julien Cahon, complété par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 28 août 2009, dernière modification le 18 août 2021.

Par Julien Cahon, complété par Philippe Pauchet

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 7W117/1793, 26W592, 16P27373. — Jacques Lejosne, Claude Leleu, Jackie et Françoise Fusillier, ABCDAIRE des victimes du nazisme dans la métropole amiénoise, Amiens, imprimerie polygraphique, 2008, 126 pages. — Claudine Cardon-Hamet, Triangles rouges à Auschwitz. Le convoi politique du 6 juillet 1942, Paris, Éditions Autrement, 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément