LEFÈVRE Dominique

Par Claude Pennetier

Né le 17 octobre 1868 à Paris (Ve arr.), mort le 30 janvier 1949 à Paris (XIVe arr.) ; fondeur en caractères ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal de L’Haÿ-les-Roses (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’une modiste, Dominique Lefèvre était fondeur en caractères et typographe. Domicilié à L’Haÿ-les-Roses depuis peu, il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO le 10 mai 1925, 1er sur 16 au second tour, avec une minorité de cinq socialistes. Réélu le 12 mai 1929, 1er sur 23, il devint deuxième adjoint au maire dans le municipalité de Louis Pasquier. Sa popularité fait supposer une active action sociale locale avant 1925, or il ne figure pas sur les listes électorales de 1914, de 1919 et même de 1925 alors qu’il est élu ! On le découvre pour la première fois sur les listes électorales de 1930 et sur les listes de recensement de 1931, sentier de Frettes.

Il semble avoir quitté ce domicile au milieu des années 1935, au moment où il perd son mandat en raison de la victoire de la liste communiste de Raymond Baudin.

Marié, veuf, il se remaria le 31 décembre 1932 à Créteil (Seine, Val-de-Marne). À nouveau veuf, il mourut à Paris en 1949. Il avait une fille brocheuse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73676, notice LEFÈVRE Dominique par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 août 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1. — État civil de Paris (Ve et XIVe arr.) et de Créteil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément