LUCAS René

Par Claude Pennetier

Né le 18 novembre 1899 à Paris (XVIIe arr.), mort le 25 juillet 1963 à Paris (XIIe arr.) ; métallurgiste, frappeur puis machiniste à la STCRP ; militant communiste ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un sommelier qui devint manœuvre, René Lucas, métallurgiste, notamment frappeur puis machiniste à la STCRP (Société des transports en commun de la région parisienne) habitait déjà Alfortville avant la Première Guerre mondiale. Communiste, candidat sur la liste de Marcel Capron* aux élections municipales de 1929, il fut élu le 12 mai. Il assista très régulièrement aux séances du conseil mais ne se représenta pas au scrutin suivant.

Lucas s’était marié en septembre 1921 à Alfortville avec une cartonnière à son compte, originaire de la ville. Il habitait dans les HBM de la rue Étienne Dolet. Il était toujours domicilié à Alfortville lorsqu’il mourut à Paris (XIIe arr.) le 25 juillet 1963. Il était père de cinq enfants

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73686, notice LUCAS René par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 août 2009, dernière modification le 29 mars 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément