GERMA Ginette [née MATÉOS Ginette, Angèle]

Par Paul Boulland

Née le 14 avril 1918 à Casillas de Flores (Espagne), morte le 2 décembre 2008 ; matelassière ; militante communiste de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; résistante, déportée.

Ginette Matéos arriva en France avec ses parents en 1921. Elle adhéra aux Jeunesses communistes en 1935 puis au Parti communiste en 1937. Résistante, elle fut internée du 22 novembre 1941 au 12 mai 1944 puis déportée en Allemagne, à Ravensbrück et à Zwochau. Elle fut rapatriée le 31 mai 1945.

De retour à Vitry-sur-Seine, elle épousa Lucien Germa avec qui elle eut un fils. Membre du secrétariat de la section communiste de Vitry-sur-Seine, elle fut élue au comité fédéral de la Seine en mars 1953 puis réélue au comité fédéral de Seine-sud de décembre 1953 à 1956. En 1955, elle était membre du secrétariat de la section d’Ivry-sur-Seine. Affectée à sa cellule d’entreprise à Paris, elle ne fut pas réélue en juin 1956.

Ginette Matéos-Germa travailla un temps aux Nouvelles messageries de la presse parisienne, puis de 1962 à sa retraite en 1978, dans les services municipaux de la ville de Vitry-sur-Seine.

À Vitry, Ginette Matéos-Germa fut responsable de l’UFF dans les années 1950 et présidente de la section locale de la FNDIRP.

En mai 2009, une plaque commémorative fut inaugurée devant son domicile, rue de l’Abbé Roger Derry.

Le site "Mémoire des Hommes" informe qu’une cote aux archives du Service historique de la Défense de Vincennes contient des informations la concernant (GR 16 P 402763). Elle y est connue sous le nom d’Angèle Mateos, avec Germa comme autre nom, répertoriée en tant que membre des "déportés et internés de la résistance" (DIR) et de la "résistance intérieure française" (RIF) sans être affiliée à une organisation spécifique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73699, notice GERMA Ginette [née MATÉOS Ginette, Angèle] par Paul Boulland, version mise en ligne le 15 décembre 2020, dernière modification le 12 février 2021.

Par Paul Boulland

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Vitry Mensuel, n° 38 (janvier 2008) et n° 55 (juillet-août 2009). — Mémoire des Hommes, SHD Vincennes, GR 16 P 402763 (nc). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément