CALVEZ Yves, Jean, Marie

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, Renaud Poulain-Argiolas

Né le 28 mars 1908 à Fouesnant (Finistère), mort le 11 mars 1965 à Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; employé de l’Assistance publique ; résistant ; déporté et évadé ; militant communiste ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) de 1947 à 1959.

Fils d’un marin-pêcheur, Yves Calvez travailla comme maçon puis comme blanchisseur à l’hospice d’Ivry-sur-Seine avant la Seconde Guerre mondiale. Engagé dans les FTPF en 1941, il organisa la collecte de produits pharmaceutiques destinés aux groupes armés, confectionna des explosifs et participa à des actions armées. Habitant Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), il fut interpellé le 12 juillet 1942 à Ivry où il distribuait des tracts. Arrêté, il fut interné à la Prison de la Santé, à Melun, Châlons-sur-Marne et Compiègne.

Déporté vers l’Allemagne le 12 mai 1944 à bord du convoi I. 211, il s’évada du train qui l’emmenait au camp de concentration de Buchenwald grâce à une action initiée par Roger Chaigneau et Paul Esnault, qui permit à six prisonniers de retrouver leur liberté. Deux autres furent toutefois abattus, dont Georges Bénitte.
Yves Calvez rejoignit alors la Résistance dans la banlieue-Sud de Paris et participa à la Libération. Il fit partie du Comité local de Libération de l’hospice d’Ivry au titre du Front national de lutte pour l’indépendance de la France. En 1945, il était membre du Comité local de Libération et secrétaire de la section communiste d’Ivry-sur-Seine. En 1946, il était secrétaire du comité syndical de l’hospice d’Ivry. Il fut élu conseiller municipal le 19 octobre 1947 et réélu le 26 avril 1953 sur les listes conduites par Georges Marrane. Il siégea jusqu’au scrutin de 1959. Il était secrétaire de la section locale des Déportés et Internés.

Il s’était marié, le 14 août 1933, à Hélène Roumiguières à Villejuif (Seine, Val-de-Marne).

Le site "Mémoire des Hommes" le répertorie parmi les "déportés et internés de la résistance" (DIR), membre de la "Résistance intérieure française" (RIF) et du mouvement Front national. Le Service historique de la Défense de Vincennes dispose d’éléments le concernant dans ses archives à la cote GR 16 P 102262.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73712, notice CALVEZ Yves, Jean, Marie par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 4 janvier 2021, dernière modification le 4 janvier 2021.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — Arch. de la Préfecture de police de Paris. — Mémoire des Hommes, Vincennes, GR 16 P 102262 (nc). — Le Serment n°236, bulletin bimestriel de l’Association Française Buchenwald, Dora et Commandos, mai-juin 1994 (pp. 4-5). — Livre-Mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément