PEREZ Sauveur

Par Louis Botella

Né le 12 mai 1899 à Oran (Algérie), mort en 1979 ; caissier ; secrétaire général du syndicat FO des cheminots de Lille (Nord) ; secrétaire de l’Union Nord.

Secrétaire général du syndicat CGT de Lille-Délivrance (Nord) de 1936 à 1939, Sauveur Perez participa au congrès fédéral de juin 1938 au cours duquel il intervint à deux reprises et fut élu membre du conseil fédéral, au titre de l’Union Nord. Il prit part au congrès fédéral, tenu en août 1945. En novembre de la même année, il fut vivement critiqué par le bureau fédéral pour avoir organisé une grève revendicative en pleine « bataille de la production ». Conseiller national suppléant, il resta à la CGT avec une partie de la minorité FO, à la suite du congrès fédéral de juillet 1947, l’autre créant le Comité d’action syndicaliste à la fin du mois de juillet. Le 28 décembre de la même année, à Paris, il fut l’un des fondateurs de la Fédération confédérée FO. Le 23 janvier 1948, les adhérents du syndicat FO de Lille, constitué le même jour, l’élirent au poste de secrétaire général.
Deux mois plus tard, il accéda aux fonctions de secrétaire de l’Union Nord et de conseiller national, au titre de cette union. Lors du congrès suivant, en mars 1950, il fut désigné comme secrétaire général adjoint de l’Union Nord et reconduit dans la fonction de conseiller national. Il en fut de même les 10 et 11 avril 1952 à Amiens.
Lors de la réunion du bureau fédéral, le 8 mai 1951, il se porta candidat au poste de représentant de sa fédération au conseil d’administration de la SNCF. Il obtint deux voix contre 22 pour Roger Bodeau et six pour deux autres postulants. Le bureau fédéral le désigna, le 26 mai suivant, pour siéger au Conseil supérieur des transports où il remplaça Roger Bodeau.
Au moment de son départ en retraite en juin 1954, il était caissier principal à la gare de Lille-Délivrance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7372, notice PEREZ Sauveur par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 9 mai 2012.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 595/35. — Arch. mun. Lille. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Arch. Fédération CGT-FO des cheminots. — Arch. syndicat FO des cheminots d’Hellemmes. — Le Rail syndicaliste, 1948. — Compte rendus des congrès fédéraux CGT, 1938, 1945 et 1947. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1952. — Notes de Jean-Pierre Bonnet, de Marie-Louise Goergen, de Noël Mazet, de Georges Ribeill et de Pierre Vincent. — État civil : recherches infructueuses.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément