CABARET André, Édouard

Né le 4 août 1888 à Champigny (Seine, actuellement Champigny-sur-Marne, Val-de-Marne), mort le 3 février 1946 à Créteil (Seine, Val-de-Marne) ; ciseleur sur bronze, puis marchand de vins ; conseiller municipal socialiste SFIO de Champigny-sur-Marne.

André Cabaret était le fils d’Émile, André Cabaret, négociant, et de Mathilde, Ernestine Chanès, employée. Il vit le jour au domicile de ses parents au 45 Grand rue.

En juin 1914, il était domicilié au 126, Grand rue à Champigny.
Mobilisé le 1e août 1914, il fut blessé par balle à l’avant-bras gauche le 8 septembre à Beauzée (Meuse) pendant la bataille de la Marne. Réformé temporaire de 2e catégorie par la commission de réforme de Chartres en octobre 1915 pour une fracture du radius gauche et une parésie faisant suite à sa blessure, il fut classé, en décembre 1916, au service auxiliaire, ayant perdu la souplesse de son poignet. En janvier 1917, il fut maintenu détaché à l’air liquide à Champigny-sur-Marne, 38 quai de Halage, puis passa au 23e Régiment de dragons en juillet. Maintenu au service auxiliaire, il fut proposé pour une pension permanente d’invalidité de 10%. Le 8 avril 1919, il fut mis en congé illimité.

En juillet 1919, André Cabaret habitait officiellement toujours à Champigny, mais au 75, Grand rue. Ciseleur, il fut par la suite marchant de vins. Il devint conseiller municipal socialiste SFIO de Champigny le 10 mai 1925 sur la liste dirigée par Auguste Courel.
En novembre 1927, il habitait rue Charles Floquet à Saint-Maur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73723, notice CABARET André, Édouard, version mise en ligne le 31 août 2009, dernière modification le 21 novembre 2021.

SOURCES : Arch. Paris, DM3 et Versement 10451/76/1. — Arch. Dép. Val-de-Marne, État civil de Champigny-sur-Marne, Naissances 1887-1894, 1887, Acte n°55, 4E 831. — État signalétique, Matricule 2414, Classe 1908, D4R1 1484 (Filae). — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément