CADIOT Émile

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 16 juillet 1901 à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), mort le 26 juillet 1987 à Paris (XIIIe arr.) ; ouvrier ; militant communiste ; conseiller municipal de Savigny-sur-Orge (Seine-et-Oise, Essonne).

Fils d’un forgeron et d’une coutière, Émile Cadiot, mouleur, entra en 1928 à l’usine de fabrication de roulements à billes SKF, à Ivry-sur-Seine. Conseiller municipal communiste de Savigny-sur-Orge, il était connu comme militant communiste dans son usine : « Il a participé dit-on à toutes les grèves et il ne manquait pas de faire connaître ses opinions à ses chefs chaque fois qu’il en avait l’occasion. La direction de l’usine aurait d’ailleurs signalé avant les hostilités ses agissements aux autorités à plusieurs reprises », affirmait un rapport de police de mai 1941.

Affecté spécial à la SKF pendant les hostilités, il quitta l’usine pendant l’exode puis fut réembauché le 27 juin 1940. Il fut arrêté le 24 août 1942 puis libéré.

Après la Seconde Guerre mondiale, il habitait toujours Ivry-sur-Seine. Il s’était marié, le 9 mai 1931 à Thon-les-Vosges (Vosges), avec Marie Doridant. Il était père de deux enfants nés en 1932 à Ivry et en 1936 à Savigny-sur-Orge.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73728, notice CADIOT Émile par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 31 août 2009, dernière modification le 24 octobre 2009.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. PPo. 89. — Arch. Com. Savigny-sur-Orge, d’Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément