CAILLE Eugène, Auguste

Par Michèle Rault

Né le 1er juin 1870 à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne), mort le 9 janvier 1963 à Ivry-sur-Seine ; ouvrier puis artisan orfèvre ; militant socialiste d’Ivry-sur-Seine.

Fils de François Caille, orfèvre, Eugène Caille, lui-même orfèvre, fut candidat à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) sur la liste socialiste aux élections municipales de décembre 1919. Secrétaire de la section socialiste d’Ivry avant le congrès de Tours (décembre 1920), il s’opposa au cours des débats qui le précédèrent à son frère Paul Caille, défenseur de l’adhésion à la IIIe Internationale. Il était membre du comité pour la reconstruction de l’Internationale qui opta pour la motion Longuet. Lorsque la section socialiste d’Ivry eut à se prononcer en novembre 1920, ce fut son frère Paul qui entraina la majorité des membres de la section (103 voix contre 22). La minorité restée au Parti socialiste SFIO l’élut membre suppléant de la Commission administrative permanente (CAP). Réélu comme titulaire en 1923, il signa la déclaration du 12 mars 1924 protestant contre la politique du Bloc des gauches, et la circulaire envoyée aux délégués du conseil national (1er-2 novembre 1924) intitulée « contre les déviations révisionnistes » (Arch. J. Zyromski).

Il se présenta, en vain, sur la liste du Parti socialiste lors des élections municipales de 1919, 1929 et 1935.

Un Caille siégea comme titulaire à la CAP de 1923 à 1931 : il s’agit vraisemblablement d’Eugène Caille. Mais est-ce lui ou son fils Maurice qui fut suppléant en 1932, 1933, 1934, 1935 ? Les comptes rendus des congrès ne précisèrent le prénom qu’à partir du congrès de Marseille (10-13 juillet 1937) qui vit l’entrée de Maurice Caille à la CAP comme titulaire.

Eugène Caille était un ami politique et personnel de Paul Faure dont sa fille Suzanne Caille assurait le secrétariat particulier.

Il s’était marié à Ivry-sur-Seine le 7 septembre 1895 avec Laure Laligant, couturière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73729, notice CAILLE Eugène, Auguste par Michèle Rault, version mise en ligne le 31 août 2009, dernière modification le 22 novembre 2021.

Par Michèle Rault

SOURCES : Arch. J. Zyromski. — Comptes rendus des congrès socialistes. — Le Congrès de Tours, Édition critique réalisée par Jean Charles, Jacques Girault, Jean-Louis Robert, Danielle Tartakowsky, Claude Willard, Éd. sociales, 1980. — Nathalie Viet-Depaule, Du côté d’Ivry-sur-Seine. Des conseillers municipaux aux habitants de 1870 à 1939, CEMS, 1984. — Arch. com. Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément