MAERTENS Lucienne [née ROY Lucienne]

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

Née le 13 avril 1913 à Paris (XIVe arr.) ; morte le 18 octobre 1996 à Sully sur Loiré (Loiret) ; militante communiste ; résistante ; conseillère municipale d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne), conseillère municipale puis maire adjointe de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fille de Louis Jean Roy, homme de peine mort en 1914 , et de Marie Joséphine Bizart, blanchisseuse puis concierge et militante communiste, Lucienne Roy fut adoptée pupille de la Nation en 1919. Elle s’était mariée le 4 mars 1939 à Arcueil (Seine, Val-de-Marne) avec Jean Maertens, qui fut volontaire en Espagne républicaine en 1938, Lucienne Maertens, caissière comptable,domicilié à Arcueil, participa à la Résistance au côté des FTP-FFI.

À la Libération, elle fut nommée lieutenant FTPF, membre du conseil municipal provisoire d’Arcueil (Seine, Val-de-Marne) en octobre 1944 et siégea aux commissions scolaire et du patronage. Elle conserva son siège à l’issue des élections du 29 avril 1945, jusqu’en 1947 (municipalité Marius Sidobre).

Par la suite, élue conseillère municipale de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) en 1947, elle assura pendant trente ans les fonctions de maire adjointe : elle fut désignée comme première adjointe le 26 octobre 1947 et devint deuxième adjointe à partir du 27 novembre 1957. La première magistrature municipale était occupée par Lucien Français, Clément Perrot puis Marcel Rosette*.

Lucienne Maertens était titulaire de la Croix de guerre 39-45.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73757, notice MAERTENS Lucienne [née ROY Lucienne] par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier, version mise en ligne le 1er septembre 2009, dernière modification le 31 août 2021.

Par Emmanuel Hagen, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1Mi 2426. — Lettre de Jean Maertens, 1989. — Documents de la mairie d’Arcueil pour l’Institut Maurice Thorez. — Arch. Com. Vitry. — État civil en ligne de Paris (XIVe arr.) cote 14N 493, vue 1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément