MAUBANT Alphonse, Alexandre

Par Claude Pennetier

Né le 28 juillet 1876 à Caillouël-Crépigny (Aisne), mort le 14 avril 1951 à Chauny (Aisne) ; métallurgiste ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne), puis de Chauny (1925-1941, 1947-1951), maire de Chauny (1945-1947), conseiller d’arrondissement (1925-1931).

Fils d’un manouvrier, Alphonse Maubant était lui-même manouvrier lorsqu’il se maria en 1900 à Manicamp. Devenu ouvrier métallurgiste, il fut candidat socialiste aux élections législatives de 1910 et représenta la fédération de l’Aisne au congrès national de Brest (1913).

Mobilisé comme simple soldat pendant la Première Guerre mondiale, il reprit ses activités politiques dans la section de Chauny en 1919 et se présenta sur la liste socialiste aux élections législatives de novembre (20 448 voix sur 133 061 inscrits). Il resta au Parti socialiste SFIO après le congrès de Tours (décembre 1920).

Alphonse Maubant vint alors habiter dans la région parisienne, à Alfortville. Il travaillait comme employé dans un magasin de gros. Il fut élu le 9 juillet 1922 conseiller municipal à la faveur d’élections complémentaires sur la liste de Lucien Brenot mais démissionna de son mandat le 13 janvier 1925 avec un autre édile, Eugène Théron*. Le maire leur adressa « les remerciements de l’assemblée pour le dévouement dont ils ont fait preuve dans l’exercice de leur mandat ».

D’autres responsabilités politiques attendaient Maubant. Élu conseiller d’arrondissement, puis maire adjoint de Chauny de mai 1925 à mai 1929, il brigua un siège aux élections législatives d’avril 1928 dans la seconde circonscription de Laon (1 408 voix ; 7,1 % des inscrits) et aux élections sénatoriales d’octobre 1929. Les socialistes perdirent la municipalité de Chauny en mai 1929 mais Alphonse Maubant demeura conseiller municipal jusqu’en juin 1941. Il s’installa à Saint-Quentin où il était en 1932 secrétaire de la section SFIO et président de la Ligue des droits de l’Homme. Il avait perdu son mandat de conseiller d’arrondissement en 1931.

Après la Seconde Guerre mondiale, Maubant devint maire de Chauny, du 18 mai 1945 au 25 octobre 1947, puis conseiller municipal, du 26 octobre 1947 au 14 avril 1951, date de son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73827, notice MAUBANT Alphonse, Alexandre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 2 novembre 2014.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat., F7/13081. — Arch. Paris, DM3, versement 10451/76/1. — Le Combat, 1919-1925. — Le Cri, 1929-1932. — Le Populaire, 14 mai 1935. — Renseignements communiqués par la mairie de Chauny. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément