MÉLINES Gustave

Par Claude Pennetier

Militant communiste de Créteil (Seine, Val-de-Marne) de 1929 à 1940 ; tête de liste aux élections municipales de 1929 ; rallié à André Parsal et Marcel Gitton.

Militant communiste de Créteil, Gustave Mélines dirigea la liste Bloc ouvrier et paysan lors des élections municipales des 5 et 12 mai 1929. Selon l’Humanité, les communistes recueillirent 409 voix sur 1 756 suffrages exprimés au premier tour, puis 385 voix sur 1 395 suffrages au second.

La Deuxième « lettre ouverte » aux ouvriers communistes publiée par le Parti ouvrier et paysan français de Marcel Gitton vers avril 1942, citait Gustave Mélines parmi les signataires en le présentant comme l’ancien secrétaire de la section communiste de Créteil-Bonneuil. Il avait suivi le même itinéraire politique qu’André Parsal*, député communiste de la circonscription. Le Parti communiste le fit figurer sur sa liste noire n° 3.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73840, notice MÉLINES Gustave par Claude Pennetier, version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 30 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : L’Humanité, 28 avril, 5 mai, 13 mai 1929 et 6 mai 1935. — Deuxième « lettre ouverte » aux ouvriers communistes, s.d. (après avril 1942), 32 p. — Liste noire n° 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément