TALAMONI Louis

Par Claude Pennetier

Né le 19 décembre 1912 à Vezzani (Corse), mort le 30 avril 1975 à Coti-Chiavari (Corse) ; comptable ; militant JC puis communiste ; maire de Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne) à partir de 1950, sénateur de la Seine (1958-1959, 1963-1968) puis du Val-de-Marne (1968-1975) ; résistant FTP.

[Sénat]

Fils d’un « travailleur », Louis Talamoni, pupille de la Nation, aîné de huit enfants, fit des études primaires et devint secrétaire-comptable. Il adhéra aux Jeunesses communistes (JC) en 1929 et au Parti communiste en 1932 (ou 1934 selon les sources). Venu à Paris, il participa aux mobilisations du Front populaire et devint membre du comité régional de la Région parisienne des JC en 1936.

Venu s’installer à Champigny-sur-Marne en 1939, il participa à la vie locale, notamment au patronage laïc municipal. Louis Talamoni fut, en septembre 1939, mobilisé à Cherbourg (Manche) puis fait prisonnier en juin 1940, mais il s’évada et gagna la Corse. Arrêté par les autorités de Vichy, il fut mis en résidence surveillée. Il participa cependant à la Résistance et fut actif dans la libération de la Corse comme combattant des Francs-tireurs et partisans (FTP).

De retour à Champigny, Louis Talamoni fut élu en 1945 secrétaire de la section locale communiste et devint en 1947 premier adjoint au maire, chargé particulièrement des problèmes de l’enfance. En 1950, il succéda au maire, René Desvillettes, maire depuis 1947, et marqua durablement la vie municipale pendant vingt-cinq ans.

Sénateur de la Seine de 1958 à 1959, membre de la commission des lois, il revint au Sénat, en 1962 comme remplaçant de Waldeck L’Huillier lorsque ce dernier fut élu député. Il fut vice-président du groupe communiste au Sénat. Ses interventions nombreuses portèrent sur la Corse, sur l’administration de la région parisienne comme sur les grands sujets politiques.

Il était entré au comité fédéral de Seine-Sud en 1956, puis au bureau en 1957. En 1962, il n’était plus qu’au comité fédéral. Son nom disparut de la direction fédérale en 1964.

Il mourut prématurément en Corse à soixante-deux ans. Ses obsèques furent célébrées le 3 mai 1975 à Champigny-sur-Marne en présence de Georges Marchais qui habitait la commune et d’Alain Poher président du Sénat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73843, notice TALAMONI Louis par Claude Pennetier, version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 12 juin 2020.

Par Claude Pennetier

[Sénat]

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — L’Humanité, 2 mai 1975. — Le Monde, 3 mai 1975. — Champigny notre ville, mai 1975.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément