MÉRY Albert

Par Claude Pennetier

Né le 3 septembre 1889 à Limoges (Haute-Vienne), mort le 22 mars 1936 ; peintre sur porcelaine puis commis d’administration pénitentiaire ; militant communiste ; conseiller municipal de Fresnes (Seine, Val-de-Marne).

Enfant naturel d’une cuisinière, légitimé en 1896 par son père, cordonnier, Albert Méry était peintre sur porcelaine lorsqu’il se maria en juillet 1913 dans sa ville natale avec Angèle Martin, ouvrière en chaussures. Venu habiter dans la région parisienne, commis aux écritures à la maison d’arrêt de Fresnes, il fut élu le 12 mai 1935 conseiller municipal communiste de cette commune, 12e sur 21. Il démissionna le 9 novembre 1935 et fut réélu le 1er décembre 1935 mais mourut au cours de son mandat, le 22 mars 1936.

Il avait trois enfants nés à Limoges en 1918, à Beauvais (Oise) en 1925 et à Paris en 1930.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73847, notice MÉRY Albert par Claude Pennetier , version mise en ligne le 8 septembre 2009, dernière modification le 8 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3, versement 10451/76/1. — Arch. Com. Fresnes. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément