MICHAUX Georges, Alexandre

Par Claude Pennetier

Né le 7 novembre 1901 à Mantes-Gassicourt (Seine-et-Oise, Yvelines), mort le 14 ou le 15 novembre 1963 à Mantes-la-Jolie ; ouvrier typographe ; militant communiste de Nogent-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne), président du Secours populaire français.

Fils de Jules Michaux et de Louise Corronges, marié à Simone Maimont, ouvrier typographe domicilié à Nogent-sur-Marne depuis 1923, Georges Michaux assista à des réunions du comité central du Parti communiste en 1932, au titre des Jeunesses communistes.

En 1933, Georges Michaux était secrétaire de la section Secours rouge international (SRI) de Nogent-sur-Marne.

Président du Secours populaire français avant la Seconde Guerre mondiale, il retrouva ses fonctions à la Libération. Il devint ensuite trésorier appointé de cette association puis, peu avant son décès, président de la commission de contrôle financier. Il était pensionné de guerre à cent pour cent.

Toujours domicilié à Nogent-sur-Marne, il y milita au Parti communiste jusqu’à son décès.

Marié à Mantes en décembre 1925, père d’une fille, Georges Michaux mourut le 14 ou le 15 novembre 1963 et fut inhumé au cimetière de Mantes-la-Jolie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73863, notice MICHAUX Georges, Alexandre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 9 septembre 2009, dernière modification le 24 février 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Jean Maitron, fiche Batal. — La Voix de l’Est, 1933.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément