MIER Annibal [MIER Annival, dit]

Par Michèle Rault

Né le 27 septembre 1903 à Mières (Espagne), mort le 5 avril 1951 à Paris (XIIIe arr.) ; manutentionnaire domicilié à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; volontaire en Espagne républicaine.

Né dans la région des Asturies, fils de cultivateurs venus s’établir en France dans les années 20, Annibal Mier vivait avec sa famille à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) en 1926. Journalier puis cimentier, il fut volontaire en Espagne républicaine de 1936 à 1938. Lors de son retour, au passage de la frontière, il fut fait prisonnier et interné au camp d’Argelès (Pyrénées-Orientales) pendant plusieurs mois. À son retour en région parisienne, travaillant sans papiers à la gare de Tolbiac, il fut condamné à un mois de prison.

Après la guerre, il vécut à Ivry et fut manœuvre puis chauffeur de poids-lourds. Un de ses frères, membre des commissions ouvrières en Espagne, militant du Parti communiste espagnol fut prisonnier politique et incarcéré de nombreuses années à la prison de Carabanchel (Madrid).

Annibal Mier s’était marié à Paris (XIIIe) le 25 juillet 1931 avec Maria Amor Duarte, espagnole venue vivre en France en 1928. Il eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73867, notice MIER Annibal [MIER Annival, dit] par Michèle Rault, version mise en ligne le 9 septembre 2009, dernière modification le 27 octobre 2009.

Par Michèle Rault

SOURCES : Arch. AVER — Renseignements communiqués par Madame Mier. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément