BICH Jules

Par Annie Pennetier

Né le 11 mai 1886 à Maligny (Yonne), mort le 29 décembre 1973 à Cannes (Alpes-Maritimes) ; employé au PLM ; membre du Comité local de Libération de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne).

Jules Bich, fils d’un cultivateur et d’une ouvrière, appartenait à la section administrative du détachement des FFI de Valenton. Il fut membre du Comité local de Libération mis en place le 26 août 1944 et continua à siéger au conseil municipal provisoire jusqu’aux élections de 1945 (présidence Théodule Jourdain). Son fils André Bich fut un responsable de la Résistance à Valenton et Villeneuve-Saint-Georges.

Marié à Paris (XIIIe arr.) le 18 avril 1914 avec Camille Virabel, le couple habitait 7 Rue Louise Michel à Valenton. Veuf, Jules Bich se remaria à Nice (Alpes-Maritimes) le 21 mai 1966 avec Andrée Chauvin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73869, notice BICH Jules par Annie Pennetier, version mise en ligne le 9 septembre 2009, dernière modification le 1er février 2011.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1. — Association de recherches et d’études à Valenton, Valenton des origines à nos jours, 1987. — État civil de Maligny.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément