GIGOT Martial, Raymond

Par Annie Pennetier

Né le 14 août 1892 à Gonesse (Seine-et-Oise), mort le 14 décembre 1947 à Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) ; cultivateur ; militant socialiste SFIO ; maire de Valenton (1919-1920).

Issu d’une famille d’agriculteurs de Gonesse, Martial Gigot, cultivateur à Valenton, était un défenseur de l’école laïque et un proche du socialisme. Le Parti socialiste SFIO obtint 46 % des suffrages aux élections législatives de novembre 1919 et conquit la municipalité en décembre.

Classé socialiste par les services de Préfecture, il devint maire de Valenton le 14 décembre 1919. Il démissionna en juillet 1920. Jules Lemaître, présenté en 1921 comme communiste, lui succéda. Il est possible que le contexte des grèves de cheminots de février et mai 1920 (une partie des ouvriers de Valenton appartenait à cette corporation) ait contribué au gauchissement de la vie politique locale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article73873, notice GIGOT Martial, Raymond par Annie Pennetier, version mise en ligne le 9 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Association de recherches et d’études à Valenton (AREV), Valenton des origines à nos jours, 1987. — G. Blanc-Césan, Les maires du Val-de-Marne, 1988. — État civil de Gonesse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément