PLÛ Lucien, François, Albert

Par Michèle Rault

Né le 8 septembre 1898 à Viry-Châtillon (Seine-et-Oise, Essonne), mort le 3 février 1951 à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; ouvrier maçon ; militant communiste ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine de 1935 à 1940 et de 1947 à 1951 ; déporté.

Fils d’un journalier, Lucien Plû, ouvrier maçon, militait au comité des chômeurs de Vitry-sur-Seine quand il vint habiter Ivry-sur-Seine en 1930. Membre du Parti communiste depuis 1931, il siégea au secrétariat de la section communiste locale et fut élu conseiller municipal communiste le 5 mai 1935 sur la liste dirigée par Georges Marrane. Il se consacra alors au centre intersyndical dont il devint le secrétaire en 1937. Il anima également, en tant que vice-président, une des amicales des HBM de la commune.

Déchu de son mandat le 9 février 1940, Lucien Plû fut interné administrativement le 5 octobre 1940. Au mois de juin 1941, la police française l’arrêta avec sa femme à leur domicile. Il fut interné au camp d’Aincourt, de Rouillé puis de Compiègne d’où il s’évada le 21 juin 1942 avec dix-neuf militants communistes dont Georges Cogniot et André Tollet. Le PCF lui confia alors différentes missions dans le Midi de la France, à Nice et à Lyon. Arrêté à nouveau le 16 juin 1943, il fut déporté à Buchenwald (Allemagne). Il fut désigné comme membre du Comité local de Libération mais ne fut libéré que le 11 avril 1945.

Lucien Plû retrouva son siège de conseiller municipal le 19 octobre 1947 et assura le secrétariat de la section locale du syndicat du Bâtiment. Malade, il mourut le 3 février 1951. Le conseil municipal rendit hommage à ce « militant intègre dont la modestie n’avait d’égale que son dévouement pour la cause des travailleurs ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74026, notice PLÛ Lucien, François, Albert par Michèle Rault, version mise en ligne le 14 septembre 2009, dernière modification le 5 février 2019.

Par Michèle Rault

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1. — Arch. PPo. 101. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — André Tollet, Le Souterrain, Éditions sociales, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément