POIRSON René [POIRSON Louis, René]

Par Claude Pennetier

Né le 29 mai 1876 à Paris (IVe arr.), mort le 31 octobre 1932 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) ; distillateur, technicien chimiste ; militant communiste ; conseiller municipal de Créteil (Seine, Val-de-Marne) puis de Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis).

La nom de René Poirson apparaît pour la première fois en mars 1927 lorsqu’il créa avec Eugène André le groupe d’études économiques et sociales de Créteil. Il était domicilié 98 grande rue. Distillateur, technicien d’usine, il travailla chez Honno, puis à la distillerie Boulanger à Pantin.

Louis Poirson était un militant de l’USTICA (Union syndicale des techniciens de l’industrie, du commerce et de l’agriculture). Excellent orateur, il fut élu conseiller municipal communiste de Créteil lors des élections complémentaires du 16 décembre 1923, 6e sur 6, avec les communistes Auguste Gabereau, François Rosin. Le conseil était dominé par les radicaux et comprenait deux socialistes : Alphonse Lesueur et Henri Martret.

Ayant déménagé à Saint-Denis, il retrouva un siège de conseiller dans cette ville à l’issue du scrutin du 20 décembre 1925 et fut réélu le 5 mai 1929. Tout le conseil démissionna le 15 février 1930, mais il fut réélu le 23 mars 1930. Il mourut avant la fin du mandat, en 1932.

Membre du syndicat général de l’Alimentation de la région parisienne (CGTU), il militait activement à l’Union confédérale des locataires qui l’avait élu à sa commission exécutive.

Marié, il était père d’une fille.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74042, notice POIRSON René [POIRSON Louis, René] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 15 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3, vers. 10451/76/1. — Arch. PPo. 320 rapport de [1931]. — Arch. Nat. F7/13137. — Arch. Com. Créteil. — L’Émancipation, 19 décembre 1925. — Le Réveil de Saint-Maur, 23 mars 1917.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément