PRÉVOTEAUX Albert, Julien

Par Michèle Rault

Né le 11 décembre 1901 à Guise (Aisne), mort le 15 avril 1945 à Prague (Tchécoslovaquie) ; monteur de marchés ; syndicaliste et militant communiste d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; déporté.

Fils d’un mouleur, Albert Prévoteaux, militant communiste, travaillait chez Godin qu’il dut quitter en 1928 à la suite d’une grève. Il vint habiter Ivry-sur-Seine dans le quartier du Port. Employé comme monteur de marchés, il adhéra au syndicat des ouvriers et employés communaux de la Seine. En 1932-1933, il devint secrétaire de la cellule communiste « Jean-Jacques Rousseau » et fut l’un des gardes du corps de Maurice Thorez.

Mobilisé pendant quelques mois en 1939, Albert Prévoteaux entra dans la clandestinité mais fut arrêté en juillet 1941 et condamné à trois ans de prison pour port d’armes prohibées. Dans un rapport de police de la Brigade spéciale BS2, les renseignements généraux, il est écrit que suite à un rendez-vous avec Fernand dit Pierre Bachelier, il a été arrêté au café Le Lion d’Afrique place d’Italie (Paris XIIIe arr.) le 23 février 1942. Membre du parti communiste clandestin, il était responsable d’un dépôt de tracts installé dans un garage 5 rue Montgallet, Paris (XIIe arr.).
Il fut détenu à la prison de la Santé, à Blois, à Fontevrault puis Compiègne, d’où il fut déporté à Mauthausen (Autriche).

À la Libération, son nom fut inscrit sur une plaque apposée dans le hall de la mairie d’Ivry à la mémoire des employés municipaux morts pour la France.
Il a été homologué déporté résistant Résistance intérieure française RIR au sein du Front national.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74054, notice PRÉVOTEAUX Albert, Julien par Michèle Rault, version mise en ligne le 15 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Michèle Rault

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21P 527869. — SHD, Vincennes, GR 16P 491030. — B. Chambaz, mémoire de maîtrise, op. cit. — Témoignage de Madame Veuve Prévoteaux.— Arch. Ppo transmis par Didier Alvarez . — Mémoire des hommes.— FMD, recherche infructueuse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément