PROVINS Edmond, Eugène

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

Né le 11 août 1904 et mort le 15 mars 1996 à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; monteur ; militant communiste et syndicaliste d’Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un tailleur d’habits au magasin « La belle jardinière » et d’une couturière à façon, Edmond Provins entra en apprentissage à treize ans à l’école d’Ivry-sur-Seine dans la section des métaux. En 1919, il rejoignit les rangs de l’Union sportive du travail d’Ivry. Il adhéra aux Jeunesses communistes en 1921 puis au Parti communiste en 1934. Membre de la Fédération photographique du travail, il fut avec Abel Lagaisse à l’initiative de la création du club d’aviation populaire « Les aiglons d’Ivry ».

Ajusteur, il travailla dans plusieurs entreprises de sa commune natale puis à la Compagnie générale d’électricité à Vitry-sur-Seine. Élu secrétaire de la section syndicale CGT des « Isolants » en 1937, il devint la même année secrétaire de la section des métallurgistes de Vitry et membre de la section communiste. Il conserva ses fonctions jusqu’à la guerre pendant laquelle il fut réquisitionné pour le STO.

À la Libération, Edmond Provins retrouva la direction du syndicat CGT des Métaux et du centre intersyndical de Vitry puis milita de nouveau à Ivry comme membre du bureau du syndicat des Métaux. Il se consacra alors à la formation professionnelle. Monteur au centre de formation professionnelle d’Ivry, il fut administrateur de la Sécurité sociale et président de la sous-commission départementale de la formation professionnelle des adultes. Il assura également la présidence de la délégation salariée au Comité technique régional des accidents du travail de la Métallurgie et à la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France.

Son épouse, Marcelle Provins, fut élue conseillère municipale sur la liste de Georges Marrane le 14 mars 1965.

Edmond Provins s’était marié le 13 août 1927 à Ivry-sur-Seine et le 18 décembre 1937 à Vitry-sur-Seine.

Sa nomination comme chevalier de de l’ordre national du Mérite fut salué par la CGT des Métaux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74060, notice PROVINS Edmond, Eugène par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 16 septembre 2009, dernière modification le 23 juin 2013.

Par Michèle Rault, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — Témoignage d’Edmond Provins. — Arch. Fédération CGT des Métaux.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément