SAUVAGE Henri

Par Michèle Rault

Né le 10 janvier 1910 à Paris (XIVe arr.), mort le 14 avril 1953 à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine) ; facteur des postes, puis peintre en bâtiment domicilié à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) ; volontaire en Espagne républicaine ; résistant, déporté.

Fils d’un serrurier, facteur des postes, domicilié à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) depuis au moins 1921, Henri Sauvage partit comme volontaire en Espagne républicaine le 30 novembre 1936. Sergent au service de transmissions de la 14e Brigade internationale, il fut rapatrié sanitaire en novembre 1938.

Résistant sous l’Occupation, Henri Sauvage fut interné du 26 juillet 1941 au 20 mai 1944 à la Santé, Fresnes, Poissy, Voves et au fort de Compiègne, puis déporté à Neuengamme (Allemagne) par le convoi qui partit de Compiègne le 21 mai 1944.

Rapatrié le 8 juin 1945, il retrouva son emploi de facteur.

Henri Sauvage s’était marié au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) le 15 septembre 1939. Il se serait suicidé à Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine). Il habitait alors à Paris (XVIIe arr.) et exerçait la profession de peintre en bâtiment.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74171, notice SAUVAGE Henri par Michèle Rault, version mise en ligne le 21 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Michèle Rault

SOURCES : Arch. AVER. — Arch. Ministère AC. — Michèle Rault, Volontaires en Espagne républicaine. Notices biographiques des volontaires ivryens, Arch. Com. Ivry-sur-Seine, 1986. — Ivry, fidèle à la classe ouvrière et à la France, Municipalité d’Ivry, 1970.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément