VERGOUZAMME Émile, Marien

Né le 28 mai 1882 à Sornac (Corrèze), mort le 22 février 1941 au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; mineur ; conseiller municipal de Gentilly (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un cultivateur, Émile Vergouzamme (orthographié souvent Vergonzamme), mineur, fut élu conseiller municipal de Gentilly sur la liste conduite par Henri Bollot et Charles Frérot lors des élections partielles des 26 et 3 décembre 1933. La préfecture de la Seine ayant prononcé le 14 janvier 1934 la dissolution du conseil, il retrouva son siège à l’issue des élections du 18 février 1934 et du 12 mai 1935 au sein de la municipalité dirigée par Georges Beaugrand.

Émile Vergouzamme fut déchu de son mandat le 15 février 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74202, notice VERGOUZAMME Émile, Marien, version mise en ligne le 22 septembre 2009, dernière modification le 22 septembre 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Paris, DM3 ; vers. 10451/76/1 et 10441/64/2. — Arch. Com. Gentilly.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément