BALOSSIER Rose-Marie [née LEPAGE Rose-Marie]

Par Emmanuel Hagen, Annie Pennetier

Née le 21 mai 1932 à Trilport (Seine-et-Marne), morte le 8 juin 1976 à Vaux-le-Pénil (Seine-et-Marne) ; sans profession ; conseillère municipale de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) de 1965 à 1971.

Rose-Marie Lepage était la fille d’un cantonnier aux chemins de fer. Elle se maria une première fois dans sa commune natale, en octobre 1952 avec André Gillet dont elle divorça en octobre 1954. Elle se remaria à Gagny (Seine-et-Oise) en octobre 1959 avec Henry Balossier, employé de commerce, né le 24 avril 1917 à Paris (XVIIIe arr.) dont elle divorça en décembre 1972. Elle se maria une troisième fois avec André Niossat à Saint-Fargeau-Ponthieux (Seine-et-Marne) en juin 1973.

Elle fut élue conseillère municipale communiste de Valenton le 21 mars 1965 et siégea jusqu’en 1971. La première magistrature municipale était occupée par Julien Duranton.

Elle demeurait cité Saint-Hubert, où la plupart des habitants étaient hostiles au communisme, la majorité des logements ayant été attribués par la paroisse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74233, notice BALOSSIER Rose-Marie [née LEPAGE Rose-Marie] par Emmanuel Hagen, Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 septembre 2009, dernière modification le 16 janvier 2011.

Par Emmanuel Hagen, Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1 ; 1787 W 267 (pas vue sur listes électorales). — Arch. com. Valenton. — Association de recherches et d’études à Valenton, Valenton des origines à nos jours, 1987. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément