ROUY André

Par Claude Pennetier

Né le 20 septembre 1902 à Sainte-Barbe (Moselle), mort le 20 septembre 1988 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) ; représentant de commerce ; syndicaliste, militant socialiste et coopérateur ; maire adjoint (1935-1941) puis maire (1945-1947, 1953-1977) de Villiers-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne), conseiller général (1976-1982).

Fils d’ouvrier, André Rouy, domicilié à Villiers-sur-Marne, était représentant de commerce. Coopérateur, syndiqué, militant socialiste depuis 1932, il fut élu en 1935 au conseil municipal sur une liste se réclamant du Front populaire et désigné maire adjoint. En 1937, le Parti socialiste le présenta comme candidat au conseil général dans le canton de Boissy-Saint-Léger (Seine-et-Oise, Val-de-Marne). En 1941, il fut destitué de son poste d’adjoint.

Réintégré en 1944, il devint maire de Villiers en 1945 mais fut battu par le RPF en 1947. Réélu en 1953, il devait rester maire jusqu’en 1977. De 1967 à 1976, il siégea au conseil général du Val-de-Marne au sein du groupe socialiste et de 1976 à 1982 comme apparenté à ce groupe. Il avait en effet quitté le Parti socialiste en 1972 en raison de graves divergences qui l’opposaient à la section locale à la suite de l’entrée au PS d’anciens militants du PSU.

Aux élections législatives de 1958, il fut candidat de la SFIO dans la 16e circonscription de Seine-et-Oise. Il fut candidat du FGDS en 1968, dans le Val-de-Marne, pour l’élection au Sénat.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74245, notice ROUY André par Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 septembre 2009, dernière modification le 31 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 2 M 18/4, 16/26, 30/34, 1 W 1032 et 1040. — Notes d’A. Villette.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément