RUAN Gaston, Armand, Pierre

Par Claude Pennetier

Né le 16 avril 1889 à Paris (XVe arr.), mort en déportation le 15 novembre 1942 à Auschwitz ; métallurgiste ; militant communiste ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un représentant de commerce, Gaston Ruan, outilleur ajusteur, militait au Parti communiste. Domicilié à Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne), il se présenta le 3 mai 1925, sans succès, sur la liste du BOP aux élections municipales. S’étant fixé peu après dans la commune voisine, à Alfortville, il fut élu les 12 mai 1929 et 5 mai 1935 conseiller municipal sur les listes conduites par Marcel Capron. Le 1er avril 1938, il entra à la Ville d’Ivry-sur-Seine comme enquêteur.

Déchu de son mandat le 1er mars 1940 pour appartenance au PC, il fut suspendu de ses fonctions pour n’avoir pas rompu « tout lien de solidarité avec les activités interdites par la loi » et arrêté le 25 juillet 1940 au cours d’une manifestation de reconqête légale de la mairie d’Alfortville. Des tentatives du même type eurent lieu à Maisons-Alfort et à Villeneuve-Saint-Georges. Relaxé, il rejoignit le Front national,et fut à nouveau arrêté le 10 octobre 1940 pour diffusion de tracts contre les Allemands et rédaction d’affiches et de journaux invitant la population à la résistance. Interné à Aincourt, à Fontevrault, à Clairvaux, aux camps de Rouillé et de Compiègne, il fut déporté le 6 juillet 1942 à Auschwitz où il mourut.

Sa femme, née Marie-Louise Dufouilloux, métallurgiste, reprit le flambeau à la Libération. Elle fit partie du conseil municipal provisoire d’Alfortville (arrêté du 4 novembre 1944), conserva son siège en 1945 et devint deuxième adjointe au maire. Elle ne fut plus candidate à partir de 1953.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74246, notice RUAN Gaston, Armand, Pierre par Claude Pennetier, version mise en ligne le 23 septembre 2009, dernière modification le 7 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; vers. 10451/76/1 et 10441/64/2. — Arch. PPo. 101. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — Arch. ministère des Anciens combattants.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément