TOMMASI Charles

Né le 26 juillet 1913 à Paris (XIIIe arr.) ; fumiste ; syndicaliste et militant communiste d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Charles Tommasi (dit Toto ou Tom), fils de Joseph Tommasi*, commença à travailler en 1927 après des études primaires à l’école de la rue de Reuilly. Sa mère était remariée en 1938 avec un employé aux Assurances sociales. Lui-même avait épousé Marie Zanassi, adhérante des Jeunesses communistes, dont il eut une fille en 1938. Charles Tommasi était employé dans les travaux public comme fumiste et était syndiqué aux « paveurs-bitumiers ».

Adhérant aux Jeunesses communistes, Charles Tommasi était secrétaire du groupe d’Ivry-sur-Seine et membre du bureau régional de la région Sud. Il adhéra aussi au PC en mai 1937. Militant à Ivry, à la cellule R. Lefebvre, membre du bureau de section, il participa, au niveau régional, à divers réunions du parti et suivit une école de formation. Dans son autobiographie du 30 juillet 1938, tout en répétant la formule classique sur les « trotskystes ennemis de la classe ouvrière », il rappelait que son père ? représentant du mouvement ouvrier français à Moscou, avait connu Trotsky mais que celle-ci ne l’avait pas revu depuis son expulsion. Aussi la remarque de la commission des cadres « ses parents ont connu Trotsky mais ne l’ont pas revu » ne manque pas d’étonner s’agissant de Joseph Tommasi mort en 1926 ! Son autobiographie fut qualifiée de « sommaire et mécanique » par la commission.

Un Charles Tommasi a appartenu à l’organisation spéciale du Parti communiste pendant la Seconde Guerre mondiale et participé à l’opération de passage de Marcel Cachin sous la protection du PC clandestin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74281, notice TOMMASI Charles, version mise en ligne le 24 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

SOURCES : RGASPI 495 270 4712, Autobiographie du 30 juillet 1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément