PETIT Gustave, Eugène

Né le 20 février 1883 à Rochefort-sur-Loire (Maine-et-Loire), mort le 25 mai 1940 à Carnoules (Var) ; cheminot ; syndicaliste CGT ; militant communiste.

Fils d’un charpentier, Gustave Petit, chauffeur à la Compagnie du PLM à Toulon (Var), devint secrétaire du syndicat CGT des cheminots après l’arrestation de Augustin Canolle, le 19 mai 1920. Candidat aux élections prud’homales dans la section industrie (1re catégorie), il fut battu au 2e tour, le 21 novembre 1920.
Installé par la suite à Veynes (Hautes-Alpes), il était membre du Parti communiste et du syndicat unitaire des cheminots. Il fut candidat du Bloc ouvrier et paysan aux élections législatives d’avril 1928 dans la 2e circonscription de Gap et obtint 475 voix sur 11 146 inscrits au 1er tour, puis 162 au second. En 1929, il était conseiller municipal de Gap.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7434, notice PETIT Gustave, Eugène, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 novembre 2011.

SOURCE : Arch. Dép. Hautes-Alpes, 47 M 16 et n° 1372. — Rens. de J. Masse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément