JUGE Édouard, Brennus

Par Claude Pennetier

Né le 8 juillet 1874 à Paris (XIIe arr.) ; employé de commerce puis opticien ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un tonnelier et d’un blanchisseuse, Édouard Juge, employé de commerce puis opticien, fut élu conseiller municipal socialiste d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne) en 1908. Non candidat en 1912, il retrouva son siège le 30 novembre 1919 en douzième position (sur 27) sur la liste de Jules Cuillerier. Il resta à la SFIO après le congrès de Tours (décembre 1920) et ne se représenta pas au scrutin de 1925.

Marié le 24 septembre 1898 à Liancourt (Oise) avec Sara Peuzon, couturière, Édouard Juge, vivait, selon le recensement de 1921, avec sa femme et ses deux enfants dont un était également opticien. Il n’était plus électeur dans la commune en 1925.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74348, notice JUGE Édouard, Brennus par Claude Pennetier, version mise en ligne le 26 septembre 2009, dernière modification le 13 octobre 2011.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris (XIIe arr.) et de Liancourt.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément