HONORÉ Auguste, Charles

Par Claude Pennetier

Né le 12 décembre 1878 à Paris (Xe arr.) ; paveur ; militant socialiste puis communiste ; conseiller municipal d’Alfortville (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un ouvrier bijoutier et d’une journalière, Auguste Honoré, paveur à la Ville de Paris, habitait déjà Alfortville avant la Première Guerre mondiale. Il adhéra au Parti socialiste en 1917 dans le XIIIe arr. de Paris.

Il entra au conseil municipal le 30 novembre 1919 en 25e position (sur 27) sur la liste de Jules Cuillerier. Il adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et en était toujours membre selon la préfecture de la Seine en 1925. Relativement présent aux séances du conseil municipal, il fit partie, avec Arsène Bellico, Célestin Pétion et Raoul Sébille*, de l’opposition communiste qui apparut dès 1921 au sein de la municipalité. Il ne se représenta pas au scrutin de 1925.

Il était entré dans le personnel communal d’Alfortville, comme paveur, en juillet 1920.

Auguste Honoré épousa dans la commune, le 29 janvier 1916, Eugénie Rouse, sans profession. Devenu veuf, il se remaria, toujours à Alfortville, avec Juliette Portelance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74357, notice HONORÉ Auguste, Charles par Claude Pennetier, version mise en ligne le 26 septembre 2009, dernière modification le 26 septembre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. d’Alfortville. — Musée de la Résistance nationale, fiche témoignage. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil de Paris (Xe arr.) et d’Alfortville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément