BERGER Louis

Par Annie Pennetier

Né le 22 septembre 1896 à Vibraye (Sarthe), mort en déportation le 14 avril 1945 à Wöbbelin ; ouvrier métallurgiste ; syndicaliste ; communiste ; résistant à Villeneuve-Saint-Georges (Seine, Val-de-Marne) ; déporté.

Ouvrier à l’usine L’Alutol de Villeneuve-Saint-Georges, militant communiste, Louis Berger fut le créateur du syndicat CGT de cette entreprise. Il anima l’occupation de l’usine en juin 1936. Marié, père de deux enfants, il était dominilié aux HBM, place Jules Vallès.

Astreint à résidence à l’automne 1939, il entra en résistance au printemps 1941 et fut combattant du Front national. Arrêté le 27 septembre 1942, il fut interné à Pithiviers puis livré aux autorités allemandes, détenu à Compiègne et déporté le 21 mai 1944 à destination de Neuengamme. Transféré à Wöbbelin, il y mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74379, notice BERGER Louis par Annie Pennetier, version mise en ligne le 27 septembre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Annie Pennetier

SOURCE : Jean-Marie Castel, Les Villeneuvois et les Villeneuvoise sous l’Occupation (1940-1944), Montgeron, Desbouis Gresil, 1990. — Jean-Marie Castel, Villeneuve-Saint-Georges de 1840 à nos jours, Montgeron, Desbouis Gresil. — Note de Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément