CLÉMENT Eugène, Marcel

Par Annie Pennetier

Né le 11 mai 1903 à Cerdon (Loiret), mort en déportation en juillet 1942 ou le 15 août 1942 à Birkenau ; cheminot, chef de train ; militant communiste ; conseiller municipal de Villeneuve-Saint-Georges (Seine, Val-de-Marne).

Eugène Clément
Eugène Clément

Fils de Jean Ernest Clément, domestique, et de Marie Louise Mercier, couturière, Eugène Clément, se maria le 29 octobre 1924 à Cerdon avec Marie Reine Massé. Il était père de quatre enfants et habitait rue Franklin à Villeneuve-Saint-Georges.Il travaillait comme chef de train à la gare de Triage à Villeneuve-Saint-Georges.
Militant du Parti communiste et du syndicat CGT des cheminots, Eugène Clément fut élu conseiller municipal de Villeneuve-Saint-Georges en mai 1935, sur la liste dirigée par Henri Janin. Son frère aîné, Ernest militait également au Parti communiste et à la CGT.

Ils furent arrêtés ensemble en décembre 1939 et emprisonnés à la prison de la Santé à Paris, pour appartenance au Parti communiste dissous. Bénéficiant d’un non-lieu, ils furent internés administrativement au camp d’Aincourt (Seine-et-Oise). Livrés aux Allemands, ils furent détenus à Compiègne, camp de Royallieu, puis déportés le 6 juillet 1942 dans le convoi dit des matricules 45000 pour Auschwitz et affectés au camp de Birkenau [matricule BVF 45374]. Eugène mourut selon le registre du camp le 15 août de pneumonie, le 15 juillet 1942 date reportée sur son état-civil.Les déportés survivants Georges Autret et Eugène Garnier attestèrent de sa mort . Ernest mourut gazé le 19 février 1943.

Leurs noms sont inscrits sur le monument commémoratif à la mémoire des héros de la Résistance et des déportés dans le cimetière communal de Villeneuve-Saint-Georges où une rue située près de la gare de Triage, porte le nom des Frères-Clément.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74384, notice CLÉMENT Eugène, Marcel par Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 mars 2016, dernière modification le 19 avril 2016.

Par Annie Pennetier

Eugène Clément
Eugène Clément

SOURCES : Jean-Marie Castel, Les Villeneuvois et les Villeneuvoises sous l’Occupation (1940-1944), Montgeron, Desbouis Gresil, 1990, p.152-154 — Site Mémoire Vive convoi des 45000 . — Site Mémorial Genweb. — État civil en ligne cote 7 E 63/1, vue 98.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément