JOFFRE Henri [JOFFRE Joseph, Henri]

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

Né le 20 mars 1880 à Viviez (Aveyron), mort le 3 juin 1964 à La Ferté-Hauterive (Allier) ; réprésentant de commerce puis artisan ; militant socialiste SFIO ; conseiller municipal puis maire adjoint du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un manœuvre, Henri Joffre, tout en étant représentant de commerce, gérait au Kremlin-Bicêtre un commerce de vins que tenait sa femme. Socialiste SFIO, il entra au conseil municipal le 5 mai 1935 en sixième position (sur 27) sur la liste de Georges Gérard. Devenu « artisan », il accepta, le 20 février 1942, de conserver son siège pendant l’Occupation.

Il retrouva son siège de conseiller à l’issue du scrutin du 24 avril 1955 et du 15 mars 1959. Il fut désigné comme premier adjoint supplémentaire le 2 juin 1955 et deuxième adjoint le 20 mars 1959. Le maire était Antoine Lacroix.

Henri Joffre épousa Élisa Guillaumot, à Paris, le 27 août 1903, dont il divorça et se remaria dans sa commune natale le 26 février 1910 avec Aurélie Pourcille, originaire également de Viviez. Père d’une fille née en 1913 et d’un fils né en 1917, artisan graveur, il finit ses jours au Kremlin-Bicêtre et mourut en cours de mandat en 1964. Il était titulaire de la Médaille militaire.

Le foyer des Vieux du Kremlin-Bicêtre porte son nom (3 bis rue du 14-Juillet).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74420, notice JOFFRE Henri [JOFFRE Joseph, Henri] par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule, version mise en ligne le 28 septembre 2009, dernière modification le 28 septembre 2009.

Par Claude Pennetier, Nathalie Viet-Depaule

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Dép. Val-de-Marne, 1 Mi 2426. — Renseignements recueillis par Michèle Rault. — État civil de Viviez et de La Ferté-Hauterive.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément